Commemoracion et advertissement de la mort de tres crestienne et tres haulte, tres puissante et tres excellente princesse ma tres redoubtée et souveraine dame madame Anne, deux foys royne de France, duchesse de Bretaigne, seule heritiere d'icelle noble duché, comtesse de Montfort, de Richemont, d'Estampes et de Vertuz, enseignement de sa progeniture et complaincte que fait Bretaigne, son premier herault et l'un de ses roys d'armes

Titre
Commemoracion et advertissement de la mort de tres crestienne et tres haulte, tres puissante et tres excellente princesse ma tres redoubtée et souveraine dame madame Anne, deux foys royne de France, duchesse de Bretaigne, seule heritiere d'icelle noble duché, comtesse de Montfort, de Richemont, d'Estampes et de Vertuz, enseignement de sa progeniture et complaincte que fait Bretaigne, son premier herault et l'un de ses roys d'armes
Auteur
Description

Au fol. 1 vo, dédicace de l'auteur à « Noble dame, issue de Bourbon royalle lignée ». Début de la complainte (fol. 2) :

 « Noblesse, helas, si je n'ay bouche et langue... »

Ce petit texte a été publié par L. Merlet et M. de Gombert, Paris, 1858, in-8o.

Relation

Voir aussi sur :

http://adb.bm.nantes.fr/

Type de document
Manuscrits
Description matérielle

XVIe siècle. Parchemin. 40 feuillets. Reliure moderne, maroquin noir, doublé de tabis rouge.  Initiales de couleur. Onze grandes peintures 

Dimensions
26,5 × 19 cm
Langue
Français
Mots-clés
 
 
Localisation
Patrimoine
Fonds
Fonds Lajarriette
Cote
ms653
Note

Ce manuscrit qui fait partie du fonds Lajarriette est l’un des manuscrits les plus importants de la Bibliothèque municipale de Nantes. Il représente le déroulement du cérémonial organisé à l’occasion des funérailles d’Anne de Bretagne. Après la mort de la reine, son héraut d’armes Pierre Choque rédige le récit de l’évènement, peut-être à la demande du roi de France Louis XII. Plusieurs manuscrits, réalisés afin d’être distribués aux proches de la reine défunte, relatent l’ensemble des cérémonies en détail. Celui de la Bibliothèque municipale de Nantes est adressé à une dame de la famille des Bourbon.

Autres cotes : Péhant, 25455 ; Français, 487


Exemplaires